Nous avons aussi des réalisatrices. Marie-Laure Colomban vole à Challes-les–Eaux et avait réalisé en 2013 deux films dont Je suis « les planeurs de Challes ». Avec peu de moyens et beaucoup de temps, Marie-Laure a créé une ambiance particulière dans ses deux films. Elle nous parle de cette réalisation.

Marie-Laure Colomban : « L’idée de ce film m’est venue au moment où je me sentais revivre et m’épanouir au sein de la pratique du planeur et des amis formidables. Étant très sensible à mon environnement et artiste costumière dans la vrai vie (et grande fan des pubs Nikon) j’ai tout de suite monté cette vidéo. C’était pour moi une façon d’exprimer ma joie, ma gratitude et de rappeler quelles sont les choses importantes à retenir quand des différents se créent au sein de ce sport. Du point de vue technique, la vidéo m’a prise BEAUCOUP de temps. Depuis la conception (trouver les idées, assembler dans le bon ordre), rassembler les photos qui ont été prises par une grande partie des membres du club et moi-même (crédits de fin). Il s’agissait ensuite de créer les titres avec Photoshop. Enfin coller les titres sur chaque photo finale de séquence. Pour le montage, j’ai utilisé le classique Windows Movie Maker la version la plus récente en testant différentes animations transitions…En soit ce n’est pas très compliqué, c’est de la bidouille et beaucoup de temps. »

Pas de scénario ou de story-board pour Marie-Laure. Pour son projet elle voulait « poser ses émotions » et « exprimer ce que ses yeux de vélivole ont perçu de beau, de touchant d’amusant. » il aura suffit d’ordonner ces émotions dans un ordre cohérent.

Pas de vidéo mais un diaporama réalisé avec des photos de beaucoup de membres du club. Son métier de costumière lui donne une sensibilité artistique que l’on retrouve dans le soin qu’elle a apporté à ce que les images et la musique s’accordent au point de susciter les mêmes émotions que ceux qui les ont vécus.

Au final un joli travail qui permet de découvrir tout ce que l’on peut trouver dans un club de vol à voile.

TN

Related Posts

Dédale, la machine à remonter le temps

Valentin Bruhière filme Buno

Les coulisses d’un tournage – le temps des hélices 2016

Above the Clouds by Stephan Houdier

JS1 feelings, l’interview de Lucas Delobel

Gliding Camp in Triglav area by Luka Hojnik